Erupt sixième, la Japan Cup reste au Japon !

Erupt sixième, la Japan Cup reste au Japon !

Le Japan Cup est revenue ce dimanche matin à Tokyo à SHONAN PANDORA (15), une fille de DEEP IMPACT. Toujours bien placée dans le parcours, la lauréate a placé une superbe accélération en pleine piste aux deux-cents mètres, venant arbitrer le duel qui semblait devoir se disputer entre LAST IMPACT (6) autre fils de Deep Impact et le favori LOVELY DAY (1), qui venait de s'imposer sur cette piste devant la grande lauréate du jour et qui n'a pu faire mieux que prendre la troisième place, tout près des deux premiers.

 

Et ERUPT dans tout cela ? Il est battu, mais a eu un très beau passage à trois-cents mètres du disque, demandant ensuite à souffler. Sixième, il termine à près de deux longueurs de la gagnante. Un tassement dans le dernier tournant coûte vraisemblablement un meilleur classement au protégé de Francis Graffard qui n’a pas à rougir de cette performance, Stéphane Pasquier lui ayant donné une très bonne course. A sa décharge, on ne retrouve aucuns trois ans dans les cinq premiers.

 

Les chevaux européens n’ont pas connu une véritable réussite. TRIP TO PARIS (2) entraîné par Ed Dunlop termine au milieu du peloton des battus, ITO (14) entraîné en Allemagne par Jean-Pierre Carvalho et NIGHTFLOWER (18) le protégé de Peter Schiergen finissant loin sans jamais avoir donné d’espoir à leurs preneurs.

 

Rappelons que jamais dans l'histoire de ce groupe I créé il y a 35 ans, un cheval français n'est parvenu à inscrire son nom au palmarès de ce classique qui fait partie des mieux dotés au monde.